La conseillère/consultante en lactation

Court article en passant, basé sur mon expérience personnelle. Au placard la théorie, pour un petit moment, et place à la pratique et aux aléas du quotidien.

La conseillère/consultante en lactation : quel est son rôle ? Réponse sur le site de Véronique Darmangeat.

Celle qui est venue à la maison a, pour ainsi dire, sauvé mon allaitement !! Oui, parce que je viens d’avoir un bébé.

Je l’ai trouvé là : Association Française des Consultants en Lactation

Elle a répondu au téléphone un dimanche et elle est venue dès le mardi suivant. J’étais désespérée à cause de crevasses présentes dès la maternité mais prises en charge seulement sur le résultat, c’est à dire avec des crèmes plutôt que sur la cause. Il s’avérait que Bébé était mal positionné.

Avec mon aîné (il y a 14 ans) je n’avais pas eu de crevasses donc je ne savais pas qu’un bébé pouvait mal s’installer ou être mal installé au sein… encore des personnels de maternité, peu voire pas du tout, formés à l’allaitement maternel.

Heureusement que je suis bien entourée (une amie animatrice LLL) et donc plein de réponses à mes mille questions.

Les crevasses ont disparues en une semaine à peine et ne sont jamais revenues.

Si toutes les femmes et même familles connaissaient l’existence des ces merveilleuses personnes, plus d’un allaitement au sein suivrait leur cours. Moins d’abandon auraient lieu et plus de mères seraient comblées de réussir à nourrir leur enfant de la façon la plus saine qui soit.

Bénéficier d’un soutien à l’allaitement devrait être une évidence et l’information devrait être présente dans toutes les maternités. J’irai jusqu’à dire que ce serait un plus non négligeable si les professionnels de la petite enfance en savaient un peu plus sur la question de l’allaitement maternel.

source de l’image mise en avant : association française des consultants en lactation