Bébé dort sur le ventre…

ce bébé a 1 an aujourd'hui ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

ce bébé a 1 an aujourd’hui
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Pas évident de se positionner (bah oui, être EJE c’est tout sauf trancher dans le vif !!), loin de là, pour moi en tous cas.

Professionnellement, je dirai que j’ai un seul choix : les recommandations déconseillent de coucher un enfant sur le ventre…mais quand j’y réfléchis, est-ce vraiment interdit ? A ma connaissance, non. Je cherche encore. D’ailleurs si quelqu’un en sait plus, je suis preneuse.

Personnellement, avec son torticolis congénital, mon fils ainé a dormi sur le côté avec des kilos de riz derrière le dos et la tête pour l’empêcher de se retourner (sur le dos) et ce jusqu’à ce qu’il change lui-même de position. Ce fut efficace. Comme il a toujours dormi dans la même pièce que moi, c’était simple de veiller sur son sommeil et en tant que jeune mère informée, c’était presque une surveillance obsessionnelle. Le cadet a dormi dans toutes les positions et il est clair que sur le ventre, il dormait mieux.

Dans le pays où j’ai passé quelques semaines, les parents que j’ai côtoyés ne se posaient pas la question : bébé dort dans la position où il dort le mieux. Le bébé que j’ai observé dormait bien mieux sur le ventre et a fait ses nuits en un temps record. Je n’ai pas assez de recul pour dire si c’est une relation de cause à effet ou juste un hasard.

Ces parents ont les informations : le carnet de santé parle de la mort subite. C’est même préconisé sur le lit parapluie de coucher l’enfant sur le dos. La maman de ce bébé a été très patiente avec moi, elle m’a dit : « vas-y, couche bébé sur le dos et observe ». Ce que j’ai fait. Résultat : siestes écourtées au moindre bruit, réveils sonores (en pleurant), manque de sommeil visible et fort besoin d’être bercé, sinon bébé était très grincheux !

Mais alors, faut-il choisir entre la qualité du sommeil et la sécurité de son enfant ?

Ce que les parents craignent (surtout en Occident, il faut l’avouer), c’est la Mort Subite du Nourrisson (MSN). Professionnellement, je pense qu’on ne peut pas prendre de risques. Personnellement, je continuerai à être d’une vigilance extrême si mon enfant préfère dormir sur le ventre (et même sur le dos, car la MSN n’a pas disparu pour autant).

 » Dans l’histoire, le couchage des bébés sur le dos, sans couette ni oreiller, à température modérée (18°-19° C) et la limitation du tabagisme passif ont permis des progrès inespérés. D’après les chiffres, on est passé de 1285 MSN en 1984 à 350 en 1998″.

La mort subite du nourrisson semble pourtant rester une énigme. On ne sait pas ce qui a le plus d’impact : le couchage sur le dos, la qualité de la literie, la température ambiante, les trois ensemble ou tout autre chose ?

Mon avis n’étant ma vérité et encore non une information infaillible, je partage deux liens très complets. Chacun s’informera :

MSN

Naître et vivre 

Commentaires publiés sur Overblog :

Stéphanie Il y a 2 mois  

Alors nous, franchement, on aurait du mettre notre fille plus vite sur le dos. Sacrilège ce que je viens d’écrire !

On était tellement perdu avec ce bout de chou dans les bras que même la dernière sage-femme à la maternité m’a dit en partant : « faites ce que bon vous semble pour votre enfant tant qu’il n’est pas en danger » Elle avait ajouté avoir pris la décision de mettre sa fille sur le ventre à 3 mois pour qu’elle dorme enfin ! Et pourtant, elle n’était pas la moins informée, loin de là avec son métier …

Nous, à cause de cette trouille monstrueuse, on a tenu jusqu’à 6 ou 9 mois, je ne sais plus, et puis on a laissé tomber, on l’a mise sur le ventre et on a EN-FIN tous dormi correctement, on n’en pouvait plus !
Le manque de sommeil était devenu trop important pour nous comme pour elle 🙁

Désormais, on la couchait sur le ventre et elle faisait sa vie pendant la nuit, d’ailleurs maintenant, elle se couche sur le dos 🙂

Voilà un peu notre expérience, s’il y avait un deuxième bébé, je pense qu’on mettrait autant de temps à assumer notre position tellement la pression est forte par rapport à ce sujet très grave…

MickaEJE Il y a 2 mois

Merci beaucoup pour ton témoignage Stéphanie !

Stéphanie Il y a 2 mois

En fait, tout le monde aura corrige la première phrase, un lapsus révélateur,
Au lieu de « Alors nous, franchement, on aurait du mettre notre fille plus vite sur le dos. » c’est sur le ventre qu’on aurait du la mettre beaucoup plus tôt !
Voilà c’est corrigé …
M’en vais zieuter l’article sur l’allaitement 🙂