Archives par mot-clé : 2022

SOS des enfants en DÉTRESSE

Rétropédalage du gouvernement ce mercredi 12 janvier. La suite de ce blabla n’est plus valable sauf le fait de mettre un écouvillon dans le nez de l’enfant 3 fois en 7 jours et plus si affinités (Le PCR pouvait être salivaire). Enfin les enfants ayant déjà eu le Covid sont pris en compte ! Alléluia ! Voici le protocole soi-disant simplifié.

Le énième et dernier (?) protocole :

S’informer autrement :


https://www.doctothon.org/

Le protocole décidé la veille de la rentrée du 03/01/22 :

(j’apprends que M.Blanquer a rendu ses devoirs au dernier moment parce qu’il était en vacances à Ibiza)

À la lecture de mes courriels, lundi 10 janvier au matin : surprise !

2
3
4

En 2021, avant les vacances de fin d’année, c’était déjà passablement chiant, con-traignant. 1 cas positif dans la classe et c’était fermeture puis finalement c’était retour en classe avec un test négatif. {Un mardi soir, ouf. Mercredi on se dépêche de s’en occuper pour un retour à l’école jeudi…Pas de chance si c’est un lundi soir, encore des heures de travail dans la vue, si pas de famille dans le coin … Donc après l’école, vite à la pharmacie avant sa fermeture. Le centre de dépistage (le plus proche de l’école) ferme à 17h. Il n’y a que là-bas que sont proposés les tests salivaires, mais ça nécessite d’attendre 10h à 12h avant d’obtenir le résultat. C’est long si on travaille.} Le protocole, c’était un test à J0, en théorie, et s’il était négatif, il était conseillé d’en faire un autre à J7, sans obligation et sans attestation.

Le gouverne-ment a entendu le raz-le-bol des parents et a donc pondu le nouveau protocole 2022, ci-dessus en photos. Pour soulager les familles dont l’enfant est négatif, il a été ajouté 1 test supplémentaire à J4 et le J7 est devenu obligatoire (comme si les pharmacien.ne.s n’étaient déjà pas sous l’eau)…et cerise 🍒 sur le gâteau 🍰 : la présentation obligatoire du Q/R code pour le J0 !!! Ça ressemble beaucoup au pa$$e, mais en différé ???!!!! Hum 🤨 hum 😶.

Quid des enfants qui ont déjà eu le Covid ? Personne n’en parle ? Doivent-ils se plier au protocole ? Si oui, pour quelles raisons ? Pourquoi doivent-ils encore porter un masque ? Combien de fois par an, il se contracte ce virus ? Si quelqu’un.e pouvait éclairer ma lanterne ? Merci.

On en parle de la pénurie d’auto-test ? Ce fameux auto-test supprimé un temps pour valider le fumeux pa$$e-partout. Jugé peu fiable, voire pas du tout. D’un coup hop ! Il en faut 2 en 4 jours ! Il a vite remonté sa côte de popularité !

Bref, si ce nouveau protocole avait pour but de soulager les parents, c’est raté. Sans parler du stress pour les enfants . Le jour même, je lisais une publication d’Instagram relayée sur France Bleu :

2
3


Point positif : Youhou c’est « gratuit » {Pardon mais, y’a encore des gens pour croire à la gratuité ???!!! Et nos cotisations, c’est pour faire joli ?}

C’est moi ou ce gouverne-ment emmerde tous les français.e.s sans distinction ?

Pour revenir aux enfants lesquels, nous l’espérons, rencontreront la résilience après cet épisode, beaucoup trop long et kafkaïen, de la folie de certains adultes… C’est pas comme si, la pédopsychiatrie alertait depuis des mois sur leur état de santé mentale !!Bordel de merte ! Oups. Sacré nom, euh saperlipopette 🤬 .

L’enfance c’est l’avenir du pays ou bien on s’en fout ?

Vous allez sérieusement mettre un écouvillon dans le nez de votre enfant 3 fois en 7 jours ? Et s’il y a un cas positif tous les 8 jours ? Ah bah oui c’est le protocole…Je ne vous partage pas tous les noms d’oiseaux qui me passent par la tête, parce que je respecte trop les oiseaux.

😤 🤬 💩
Souvenons-nous de ce regard. Nous aurons des comptes à leur rendre. Nous l’aurons bien mérité s’ils sont intraitables. 20 minutes

ANTICONSTITUTIONNELLEMENT

le message du réfrigérateur

Quand j’étais petite, je me disais que jamais je n’aurai à utiliser le mot le plus long de la langue française. Qu’est-ce que j’étais naïve.

Ma seule résolution pour la nouvelle année était de ne plus parler de la situation politique française. Au bout de 6 jours, PLOUF, à l’eau !

Je vous partage quelques extraits (les touts premiers suffisent) de la Constitution française. Texte fondateur de la Vème République. L’actuel président est censé « veiller au respect de la Constitution ». A moins qu’il ait d’autres projets. Si c’est le cas, nous sommes censés ré-agir.

Le débat est public et ouvert alors saisissons-nous en !! Il dit qu’il y a plus de devoirs que de droits ? Le sien c’est d’écouter les français.

Ici par exemple : Mamans Louves

et là : www.noslois.fr

Texte intégral
« Le social ça coûte une blinde ». E.Macron

Maintenant, s’il n’y a rien qui vous choque, je reprends ma résolution de suite.

TOUT VA BIEN TRÈS BIEN, MADAME LA MARQUISE.
Oui je l’utilise de manière détournée. Je trouve que ça illustre bien le marasme du pays.

Petit aparté sur le bouc-émissaire :

Psychoressources
Scoop de 2022

En chanson, merci Ingrid Courrèges :

Ta liberté et ta santé sont en péril

Salut 2022 !

Je partage une publication de Charlotte Hoefman. Ses mots sont aussi ceux qu’il y a dans mon cœur. Je la remercie.


En direct du pays des Bisounours !

Quand j’évoque l’amour, cela n’a rien à voir avec le sentimentalisme. Personne n’a à se sentir obligé d’aimer qui que ce soit. Ne pas nuire (=juger = dévaloriser, jalouser, critiquer, étouffer, s’approprier…) peut suffire. Chacun joue son rôle dans cette grande pièce de théâtre, souvent de mauvais goût.

Je suis la première à supporter, de plus en plus difficilement, l’image et les voix des gens de la sphère politique. Je ne les vois que se quereller en public, sur les plateaux télévisés, dans l’hémicycle, partout. Je ne saurai même pas les aimer comme j’aime le chat chez qui je vis, le chocolat et le son des vagues sur le sable. Je suis donc mal placée pour encourager l’amour humain !

C’est surtout une forme de souhait pour l’humanité : parvenir à s’aimer ou au minimum s’accepter, jusqu’à l’Unité. Dans la variété et la différence ! Chercher et trouver ce qui nous relie et nous réunit. Au moins pour celles et ceux qui s’y sentent appelé.e.s.

Pour 2022, mon fil rouge est simple : incarner qui je suis et offrir cela à celleux qui en ont besoin. JE SUIS prête. JE SUIS là. JE SUIS DOULA. Encore EJE dans mon cœur.

C’est parti pour 2022 !

Unique voeu

A partir de 2022, je fais un vœu.

Puisque vous tenez tous tant aux vœux de la nouvelle année…Je me permets d’émettre le mien pour moi. Paraît que je fais partie des égoïstes (rapport à la crise que nous traversons).

J’ai un seul souhait et je vous demande de vraiment en tenir compte. Ça lui donnera une saveur et valeur particulière. A des lieues des automatismes du 31 décembre à minuit jusqu’au 30 janvier.

Parce qu’au final les vœux habituels n’ont jamais aucune incidence sur l’année qui s’écoulera. Qui à part moi peut influencer mon année : ma santé, ma joie, ma prospérité, mon bonheur et tutti quanti ? 

C’est un vœu d’une simplicité déconcertante.

Je souhaite que vous m’appeliez Mickaëlla. Mon prénom en entier.

Je fais l’effort depuis plusieurs années déjà d’éviter de déformer, raccourcir et surnommer les autres. Je souhaite donc la réciprocité.

Avec un K pour le mien.

La moitié de mon prénom saute à longueur de temps. ça me pèse. Peu importe l’intention qu’il y a derrière ce diminutif. Comme ce mot l’indique, je me sens diminuée. De mon côté spirituel. Vous supprimez tous ËLLA. En hébreu, c’est carrément ma dimension divine qui est occultée ! Je voeux que ça cesse.

Comme un défi. Après 21 jours de concentration, chacun.e devrait réussir à changer cette habitude. Même moi. Déjà que je suis passablement étourdie, alors quand je réussirai à ne répondre qu’à mon prénom entier, tant pis pour vous.

Au nom de l’attachement que vous avez à cette tradition du Nouvel An, c’est le seul souhait que je formule. J’attends en retour votre attention, votre compréhension et surtout votre parole. 

Les vœux dans le vent et dans un seul sens, y’en a marre ! « Bonne année », c’est nul, c’est vide et « lé plate », comme dit ma grand-mère (=sans sel, en créole réunionnais).

La panoplie des voeux. Vous pouvez vous la garder. Que chacun s’occupe de lui/elle et le monde se portera sûrement mieux ! (Impossible de se sentir bien dans le collectif et avec l’autre, quand on ne s’aime pas soi).

Toute cette dualité, séparation et division, c’est devenu ennuyeux, « c’est plate », comme disent les québécois. 
« Bonne » vs « mauvaise » ? C’est tout ? Et si nous changions de paradigme ?

Pourquoi je le demande à l’aube de mes 46 ans ? Parce que pendant 9 mois j’ai été appelée/enveloppée par mon prénom entier. MERCI les doulami.e.s. Je me suis sentie revivre, revigorée, ENTIÈRE !!!

J’ai tellement aimé 2021. Merci d’avoir été aussi remplie d’amour, de lumière et surtout d’avoir été confrontante !!!


Mon prénom a sa chanson ! Merci Achinoam Nini !