Les objets et la petite enfance

Arf, je n’ai pas résisté à l’appel de l’écriture ! Mes pensées et mes doigts me démangeaient trop pour faire abstraction. Pour réussir le défi d’arrêter d’écrire, il faudrait que je renonce au dernier réseau social que j’utilise encore régulièrement : Instagram. Que je résiste aussi au besoin de donner mon avis ! La tentation est grande de me couper de tous les mondes virtuels, dans lesquels des gens comprennent ce qu’ils veulent, font peu d’effort pour éviter de se transformer en juge suprême ! Tout va vite, trop vite. Je n’ai plus envie de courir derrière les infos et les nouveautés. A côté de ça il y a des perles de tellement belle qualité. Elles sont rares mais elles ont le mérite d’exister. Elles redonnent foi en l’avenir.

Bref, un énième débat sur Insta fait l’objet de mon retour sur ma planète. J’ai réagi à une publication de Papa cube, que je ne suis pas. C’est l’algorythme d’Instagram qui a décidé que ça pouvait m’intéresser. Il a eu raison. Il sait tout, c’est un fouineur espion.

Papa cube a publié un dessin et des photos sur ce qu’il, je cite, « considère comme le meilleur lecteur mp3 pour enfants et bébés : l’ocarina« . Et forcément, connaissant l’objet je me suis récriée : « quoi encore avec les bébés ??!! Mais qu’on leur fiche la paix aux bébés !!!! » Je me méfie depuis toujours des objets et du business de la puériculture.

le Stradivari qui me fait envie

C’est un bel objet, enfin celui en bois ; je sature du plastique (bien avant que ce soit la mode !). Beau et onéreux mais s’il tient toutes ses promesses, je suppose que c’est un investissement qui peut durer. Je suis allée voir des avis, ils sont mitigés mais certains en sont satisfait. J’y ai pensé pour Cadet de bientôt 6 ans, mais j’ai pas le budget et celui en bois semble réservé à des gens précautionneux, c’est précisé sur le site.

Donc ENCORE un objet…

Mode ironie activé, (s’il fallait le préciser) : il est vrai que nos enfants grandissent dans un monde tellement vide…qu’il faut absolument le remplir. Cela dit, le seul problème de nos sociétés occidentales, c’est le vide affectif, hein et malheureusement ça ne se comble pas du tout matériellement. Jamais.

Alors, je précise tout de suite que je travaille avec des objets. MAIS la nuance c’est que l’objet complète mon travail, il n’est pas mon travail. SAUF QUE, j’observe que l’objet remplace la relation…franchement si vous n’avez pas remarqué, ôtez vite vos oeillères !!

quelques exemples d’horreur de puériculture :

« Bois et laisse-moi tranquille ! »
« Allez hop apprends donc à dessiner ! »
« Fini les bras ! »

Oui l’ocarina c’est complètement différent, je suis d’accord. Déformation professionnelle, je vois, j’anticipe les dérives et surtout contrairement à ceux qui en font la publicité je préviens des dangers. Quelque soit l’objet il ne PEUT JAMAIS remplacer un adulte. Pourtant, la TV remplace l’adulte, youtube kids remplace l’adulte, le smartphone remplace l’adulte etc.

Un bébé a besoin des autres pour grandir. Découvrir la musique avec un objet c’est quand même un peu, beaucoup rater le propre de la musique : le partage, la convivialité, le collectif…surtout dans les premières découvertes ! Le bébé, l’enfant ont besoin d’être entourés pour identifier leurs émotions, les traverser, les surmonter. Et c’est le travail de l’adulte. Bien sûr, avec le temps les goûts s’affinent et se différencient. Cet objet est sans doute idéal quand votre enfants montre qu’il a envie d’écouter la musique qu’il aime et que vous aimez moins.

Oui cet objet est sûrement utile mais il ne sera jamais indispensable. Il complètera volontiers la voix des adultes et les instruments découverts ensemble. On peut vivre avec, on peut aussi vivre sans. La Terre s’en portera mieux. Cette surproduction, cette surenchère soi-disant créative tue nos biodiversités au cas où vous ne l’aurez pas remarqué. Je ne cible pas l’ocarina, je parle de tous ces objets inventés chaque jour et qu’on nous vend comme vitaux et « si vous ne l’avez pas, vous avez raté votre vie« … J’ai bien peur que ce soit le contraire. A force d’avoir des objets, on passe à côté de l’essentiel : l’autre, la relation, le contact humain et ouais nous sommes des humains ! Quel scoop !

C’était mon simple avis. Je ne demande à personne de l’accepter mais au moins de le comprendre. Je comprends l’envie d’avoir, je la connais mais je me réfrène le plus possible. Mon existence n’est plus dans l’avoir. Je privilégie l’être. Quand j’ai envie d’acheter je me demande toujours si j’en ai vraiment besoin, à quelle fréquence, et je me pose la question de l’après : est-ce que ça se répare, ça se recycle, est-ce polluant …?

On tend vers une nouvelle forme de famille, la cyber famille. Je trouve ça flippant que chacun ait son objet. De temps en temps, ok, mais savons nous vraiment faire la part des choses ?

Un été léger ?

Encore une douzaine de jours de vacances. Je ne cible personne en particulier. Pour beaucoup, la reprise a déjà eu lieu. Là où je vis, la plage est encore une destination pour tout le mois de septembre. Il fait encore bien chaud. S’alléger c’est indispensable : l’esprit mais aussi les sacs ! Alors parents, si c’est un objectif majeur dans votre quotidien, voici mon avis :

La plage avec bébé c’est souvent galère surtout parce que les adultes en font des tonnes. Les enseignes de puériculture ont trouvé un bon filon.

vu sur instagram

L’enfant est un bébé jusqu’à quel âge ?

Personne ne semble d’accord. En occident, il faut vite vite qu’il grandisse et il est parfois traité comme un mini-adulte. C’est un bébé jusqu’à ce qu’il marche, pas plus. Or dans la nature, le petit d’Homme est un nourrisson tout le temps qu’il est nourri de lait (logiquement, de sa mère). En l’occurence, si nous étions toujours connecté à notre condition de mammifère, ce serait jusqu’au sevrage naturel… Bref, nous en sommes encore loin loin loin en 2019. Admettons qu’un bébé l’est encore au moins jusqu’à 2 ans, pour à peu près, mettre tout le monde d’accord.

Sur cette illustration, il tient debout. Il a peut-être entre 12 et 15 mois minimum. De mon point de vue, tous les accessoires proposés sur cette image sont inutiles à ces âges. Sauf l’eau (dans une gourde).

Pour quelles raisons ?

En premier lieu, aller à la plage avec bébé c’est avec parcimonie, avant 10h et après 17h (en France). Le reste du temps, même sous un parasol, je ressens la présence d’un enfant de moins de 2 ans comme une inconscience totale. Ce serait comme faire une pause en plein désert saharien.

A partir du moment où l’enfant est respecté dans son rythme et son sommeil, il n’a rien à faire à la plage aux heures les plus chaudes. Aucun besoin de crème, de lunettes, de casquette ou autres gadgets pour jouer sur le sable ou dans l’eau. Quant aux affreux brassards en plastique, à quoi servent-ils ? Je ne sais pas. Avant 5 ans, je ne comprends pas le principe. Les bras de l’adulte et le bord de l’eau sont parfaitement suffisants.

Concernant la couche, le plus souvent bébé préfère être nu afin de tout ressentir. Hygiène ? C’est à dire ? Le bébé qui tient debout montre des signes quand une selle arrive, y’a qu’à réagir en fonction. (Vous vouliez être peinards à la plage, bah n’y emmenez pas votre enfant.) Du pipi dans la mer ou l’océan, c’est quand même moins polluant que la quantité de déchets qu’on y trouve…dont des couches !! Bébé peut attraper des microbes ? Oui, partout. La vie est faite de microbes.

Des chaussons d’eau…euh sur des galets et de la caillasse…à la limite. Nous y sommes tous parvenus sans, quand nous étions petits.

Je m’abstiens d’expliquer comment j’ai fait puisque ça n’appartient qu’à la personnalité de mes enfants. Si c’est pour passer, une ènième fois, pour la pseudo « mère parfaite », sans façons. Je partage juste quelques photos pour montrer que c’est possible.

Quand les circonstances font que bébé (pitié, pas avant qu’il ne tienne assis seul !!!) ou petit d’homme (entre 1 et 4 ans) se retrouve quand même en plein cagnard, alors c’est l’ombre qu’il faut à tout prix chercher et trouver. Un top ou une combi c’est, selon moi, mieux que de la crème si le soleil est au zénith (mais que faites vous dehors avec bébé, en plein midi ???)

Avec des lunettes de soleil, les jeunes enfants voient mal. Sauf si vous êtes en plein soleil ou à la neige, sinon ça les gêne !

Les crèmes solaires, c’est du business avec un emballage non recyclable et une composition souvent cracra pour la peau, l’océan et la mer.

Aimer son enfant c’est le protéger et aussi protéger son environnement.

La liste de naissance à la loupe

La liste de naissance.

J’ai déjà écrit sur le sujet pour répondre à des amis qui attendaient un enfant et quand j’ai, moi-même, attendu un heureux événement.
Donc, je souhaite à nouveau réagir en disséquant une liste trouvée sur le net, au hasard. Pour les articles les moins indispensables , je propose mon point de vue personnel et professionnel.

Voilà l’exemple  trouvé sur le site vertbaudet :

essentiel bébé

Sommeil/chambre :

ceux qui me connaissent savent mon attirance pour la pédagogie montessorienne et la liberté de l’enfant. Donc, selon moi,  la chambre idéale ressemble aux photos ci-dessous. Je tends vers cela,  j’en suis loin, mais j’ai fait au mieux.

Quelques explications sur la pédagogie (+ de détails en lien) :

« La pédagogie Montessori est  centrée sur l’enfant. Elle favorise le développement de la confiance en soi et de l’autonomie de l’enfant.  Maria Montessori disait « l’enfant nous demande de l’aider à agir tout seul ». La chambre de bébé : créer un environnement calme, chaleureux, reposant mais aussi éducatif. C’est aussi une pièce qui sera adaptée à lui et non à ses parents. Cela ne  demande pas d’investir dans du mobilier coûteux. »

chambre-bebe-montessori des-nouvelles-nido-1

  • La gigoteuse : bizarrement elle s’appelle à l’inverse de ce qu’elle permet de faire : gigoter… Essayez de gigoter, les jambes emmitouflées dans votre couette pour voir. Et je trouve que l’enfant ressemble à un gigot. @jout : la turbulette c’est pareil…pourquoi empêcher l’enfant de se mouvoir ? A moins de vivre dans un endroit frigorifié, c’est vraiment un truc que je ne rachèterai pas. Oui l’aîné en a eu aussi.
  • L’oreiller et la couette : quand le bébé sera grand. Un nourrisson risque de s’enfouir en dessous mais pas de réussir à s’en sortir, gare à l’hyperthermie et au manque d’oxygène.
  • Le tour de lit : interdit par la majorité des PMI chez les assistants maternels. Si bébé colle son nez dessus, comment respire t-il ? Et comment vous voyez votre bébé ? A travers ?? @jout : j’en ai eu un aussi pour l’aîné mais ses jambes étaient quand même coincées par en-dessous. Si la PMI a statué, il y a certainement des raisons.
  • La veilleuse : ma sœur m’en a prêté une. Usage d’adulte pour y voir la nuit sans réveiller tout le monde.
  • L’écoute-bébé : euh il est déjà tout seul dans sa chambre dès la naissance ? L’angoisse…Plus tard, oui si vous vivez dans un château ou dans une maison insonorisée ou si vous êtes angoissé.

Éveil :

Trop de jouets tuent le jeu. Les bébés jouent avec leurs mains, leurs pieds, leur voix, le visage des gens qui l’entourent etc. J’en ai emprunté car ils servent peu de temps. Il y a des cadeaux très utiles : balle de préhension, carrés sensoriels pour des découvertes colorées et différentes.

  • Le mobile : mon fils aîné en a eu un en cadeau. Hyperstimulation, agitation, énervement garantis. Et puis quel manque de réalisme tout ces petits trucs qui pendouillent et volent au dessus du bébé avec une musique qui casse les oreilles ! Le cadet n’en aura pas. Pareil pour l’arche d’éveil. ça dure si peu…Leboncoin regorge de ce genre d’objets qui rapidement encombrent.
  • Le parc : aie aie aie, au secours…encore des barreaux soi-disant pour être en sécurité. Mon fils aîné y a été aussi. Il m’avait été donné. Ah pour sûr j’étais tranquille. Bon, quand on est très occupé et seul, pourquoi pas ? Si il n’y a pas déjà de transat.

Promenade :

En somme, dès la naissance, j’avais acheté et il m’avait été prêté, donné pour mon fils aîné : une poussette, un lit, un transat, un parc…tout le matériel pour créer une distance entre lui et moi. Il a détesté la poussette alors j’ai acheté un filet de portage et ce fut le bonheur, partagé. Du coup, le cadet est allé direct dans une écharpe de portage.

 Vêtements :

J’ai privilégié les vide-greniers, les vêtements pour bébé y sont encore quasiment neufs car ils sont portés peu de temps. Une vraie économie. Il y en a même que mon cadet n’a pas pu porter car il est passé du 3 mois au 9 mois sans prévenir ! Y’a d’autres moyens de se faire plaisir. Avouons-le, le bébé s’en fiche d’être « trop mignon » dans telle ou telle tenue ! Et pour lui permettre d’évoluer à l’aise, merci de penser à la praticité.

Repas/allaitement :

Selon le choix de la famille (la maman souvent, quand elle est bien informée). Je pense que c’est possible de faire sans chauffe-biberon et sans appareil encombrant pour stériliser. La stérilisation est une pratique qui n’existe même plus dans les hôpitaux et maternités, il me semble.

  • La chaise haute : pour l’instant mon cadet mange sur les genoux, les miens ou ceux de quelqu’un d’autre.C’est ce qui se pratique aussi là où je travaille et c’est positif. A long terme, j’opterai pour une chaise évolutive d’occasion, au design plus acceptable que les horreurs proposées par les temples de la puériculture. L’aîné était dans une chaise suédoise en plastique, pratique mais ses jambes n’étaient pas posées, elles étaient dans le vide.

Chez nous, aucun transat, Bébé appréhende son corps, posé sur le dos et libre de ses mouvements. @jout : je me sers du cosy quand Bébé ne veut pas rester seul au lit.

Toilette/soins :

L’aîné est allé direct dans la baignoire familiale, avec en essai le transat en plastique, vite abandonné car glissant et inconfortable. Le cadet est comme un poisson dans une baignoire physiologique trouvée d’occasion ; économique car il y a besoin de peu d’eau.

baignoire-physiologique

Elle peut servir longtemps selon la tolérance du bébé à être contenu. Parfois, il est dans le bain avec moi, et c’est le bonheur.

Le thermomètre est un accessoire qui permet d’être sûr mais il est facile de s’en passer. Pour dépister la fièvre, le basique suffit (sous l’aisselle ou dans l’oreille avec les électriques/pratiques des professionnels de santé et de l’enfance.) Si un enfant est fiévreux, ça se voit en général, inutile d’avoir la température « exacte ».

Pour ce qui me parait utile (bavoirs, cape de bains, matelas à langer etc), je privilégie les personnes de talents :
Bébelyste qui m’a crée ma liste ici : Junior bis.
Je pense avoir fait le tour. Je complèterai si besoin. Vos commentaires sont les bienvenus.
@jout : Précision : le propos de cet article c’est aussi qu’il est, à mon avis, dommage d’acheter tout ça à l’état neuf vue la durée dont on s’en sert. Un enfant grandit VITE.

 

Non, un (premier) enfant ne coûte pas (inévitablement) cher !!

L’arrivée d’un enfant est un grand chamboulement dans la vie d’un couple.

C’est fort dommage que ce soit aussi le cas pour le porte-monnaie. Nous vivons dans l’abondance de ce côté de la planète (Nord), il faut le reconnaître. J’irai jusqu’à dire la surabondance.

Personnellement, la surenchère d’objets de puériculture, à la naissance d’un enfant, m’exaspère ! Je suis pour un retour à l’essentiel. Je n’impose mon point de vue à personne mais puisque mon avis a été demandé par des amis, je le donne et je partage !

Professionnellement, je n’ai rien à dire des choix des parents. Cependant, je les ai souvent entendu parler d’achats totalement inutiles…donc c’est une réalité : nous achetons trop et parfois n’importe quoi.

Moi la première, j’ai eu un tas de machins qui ne m’ont finalement servi à rien. J’ai essayé tout ce que j’ai acheté et reçu en cadeau mais je n’ai pas tout adopté. L’objet le plus horrible que j’ai utilisé c’est le siège/transat de bain en plastique pour bébé.

Une vraie erreur qui heureusement ne m’avait rien coûtée, c’était un don. Mon fils y était très mal installé et vraiment pas à son aise, (à mon avis ses parties intimes étaient comprimées). Contrairement à ce qu’en disent les publicitaires, il n’avait aucune autonomie dans ses gestes. J’ai abandonné rapidement. Voilà un premier objet complètement superflu (@jout : dans mon quotidien personnel).

 Et vous, déjà parents, qu’avez vous reçu ou acheté qui ne vous a jamais servi ?

L’essentiel pour un nourrisson est vraiment d’être, comme son nom l’indique, nourri, mais aussi porté, soigné, aimé. La liste de tout ce dont vous aurez besoin dépend aussi de vous et ce qui vous semble indispensable selon votre bon sens et votre mode de vie.

Je partage quelques liens qui aideront, je l’espère, les futurs parents qui ont demandé que je les guide dans la profusion des besoins d’un bébé :

retour au fait-main pour sortir un minimum du « tout industriel made in ailleurs » : bavoirs, doudous, etc.

L’utile et l’inutile (elle a fait des choix inutiles selon moi, mais je partage pour les futurs parents encore réticents à l’idée de ne rien acheter)

Je termine ce court billet par une citation qui me paraît sensée :

« Les bébés ont besoin de communication pour survivre. Le lait et le sommeil ne suffisent pas. La communication est aussi un élément indispensable à la vie. » Bernard Werber

@jout hautement militant : les catalogues de Noël remplissent les boîtes aux lettres…quand je vois les jouets proposés : souvent hideux, bruyants, (fabriqués « on ne sait où ni par qui » ou alors « on sait très bien mais on préfère ne pas y penser »)… et de mauvaise qualité pour la plupart, je me demande vraiment si les consommateurs se posent les questions suivantes :

En ai-je besoin ? Est- ce essentiel de posséder cet objet ?

Mon enfant jouera t-il avec ? si oui, combien de temps ?

Qu’en ferais-je une fois que ça ne servira plus ?

Puis-je trouver l’équivalent d’occasion ? etc.

Oui, nous faisons tous des erreurs, moi la première  ! Bien que le contenu de mon porte-monnaie me freine vite dans mes achats…mais je ne me ferai pas avoir une deuxième fois !!

Voici les commentaires à cet article quand il était sur Overblog :
« Carole Il y a 1 mois
Bonsoir,
Je suis jeune maman et je ne partage pas tout à fait le point de vue pour le siège de bain. Nous en avons acheté 2 (et oui j’ai des jumelles!) et je trouve cela assez pratique. Quand elles ne sont pas dans le siège de bain elles ont tendance à beaucoup (trop?) bouger et se font donc de grosses peurs. Dans le siège de bain elles peuvent bien bouger et s’amuser et en plus elles sont entourées et ne peuvent donc pas glisser.
Je voulais aussi intervenir en ce qui concerne le budget pour un premier enfant.
Moi ce que je trouve dommage c’est cette idée que certains peuvent avoir qu’il faut absolument acheter hors de prix pour que les choses soient bien. J’ai entendu dernièrement des parents me disant qu’ils ont mis 300 euros pour un siège auto alors qu’il y en a des bien moins cher et très bien aussi. Je pense que cela peut aussi aider à réduire le budget pour un premier enfant

MickaEJE Il y a 1 mois

Merci pour votre commentaire Carole.
Tout dépend des enfants. Le mien n’a pas aimé être maintenu sous les aisselles et il avait froid. J’ai préféré faire autrement et le mieux que j’ai trouvé c’était de prendre mon bain avec lui. Sans doute qu’avec des jumeaux c’est une autre logistique.
C’est vrai que la qualité ne dépend pas toujours du prix. Il existe des moyens d’acheter moins cher dans les braderies ou sur des sites internet notamment pour des objets de seconde main encore en bon état.

Carole Il y a 1 mois
Disons que ce qui diffère avec des jumeaux c’est le temps que l’on passerait dans le bain si on devait en prendre avec les 2! Car les 2 en même temps c’est un peu compliqué car il y en a 1 qui se retrouve seul dans le bain le temps que l’on s’occupe de l’autre. Et personnellement mes filles ne sont pas dérangée par le siège de bain. Elles restent quand même libre de leurs mouvements. Pour ne pas être gênées sous les bras il leur arrive même de mettre un bras à l’intérieur. Et cela ne les empêche pas de jouer avec l’eau et d’en mettre partout!
Pour ce qui est du matériel et plus particulièrement les habits il peut aussi y avoir les vides grenier dans lesquels on trouve parfois de très beau vêtements enfants pour très peu cher.

31 octobre 2013

C’est la nuit Halloween. Il est coutume dans des contrées lointaines (géographiquement et historiquement aussi) de se faire peur.

Des collègues EJE m’ont (sans le vouloir ?)  fichue une sacrée frousse sur FB et j’avais envie de vous la partager, c’est cadeau.

Attention ça pique les yeux…ça brûle, ça consume même…

images (51)

Ceinture harnais marche sécurité aider éducation apprendre marcher pour bébé enfant

  • Walker est destiné aux enfants âgés de 6 mois à 14 mois pour les aider à marcher

aïe les coucougnettes des petits gars…

sauteur-pour-porte-savane

 Je cite : « Ce sauteur pour porte offre de longues heures de divertissement pour votre bébé ». OMG !!!!

baby_mop-f0c1e

et là… aucun appuis, ça glisse…

 

« Niniwalker est conçu pour aider votre bébé à apprendre à marcher et à adopter en même temps une posture naturelle et anatomiquement correcte… » parce que tout seul comment ferait-il ? c’est ça ????

 

Mais ces enfants sourient !!! Oui, pour faire des photos, c’est comme avec les animaux, on appâte sûrement le modèle…(suis de méchante humeur, ça tombe bien c’est Samhain) !

Voilà j’ai partagé le truc négatif, le cauchemar des EJE (et autres adultes avec du bon sens à revendre), donc bon débarras et continuons le combat pour la liberté des enfants !!

@jout du 27/11/13 :

X7045-newborn-to-toddler-apptivity-seat-b-1

 

X7045-newborn-to-toddler-apptivity-seat-b-2

@jouts du 08/06/14 :

http://www.01net.com/editorial/610136/un-siege-pour-bebe-avec-ipad-integre-declenche-la-polemique/

http://www.tuxboard.com/le-transat-bebe-avec-ipad-incorpore/

http://rue89.nouvelobs.com/2013/12/19/chic-nouvelle-polemique-transat-bebe-ipad-248462

http://www.pompomcomedy.fr/fisher-price-refuse-de-retirer-son-transat-ipad-pour-bebe/

Fisher Price transat Apptivity seat iPad

 

Comme l’a suggéré une collègue, j’ai revisionné une vidéo sur la motricité LIBRE pour m’en remettre et je remets le lien. Cette vidéo sera nécessaire, pour des parents qui passeraient par ce site et auraient du mal à comprendre que j’ai vraiment peur pour l’avenir de certains enfants. Ils feront la richesse d’orthopédistes, de psychomotriciens, de kinésithérapeutes…(attention je ne remets pas en question le travail de ces praticiens).

Le monde caché des bébés

Liens :
la motricité libre

Pikler-Loczy

motricité libre

Ma fille je ne te ferais point marcher

Motricité libre

 

grandir librement

Nourrir la vie intérieure de son enfant, Pour lutter contre l’hyperstimulation ambiante